LETTRE AU PERE

Adaptation libre du livre éponyme de Franz Kafka.
Durée environ une heure - 1 comédien, un récitant.
Spectacle créé au Centre Culturel de Bertrix - 2021
Date à déterminer... Covid oblige!

LETTRE AU PERE

En novembre 1919, Franz Kafka, alors âgé de 36 ans, veut épouser Julie Wohryzek. Le père de Kafka, Hermann, dans les termes les plus crus, dénonce la mésalliance. Le mariage est annulé. « Je ne crois pas que tu m’aies jamais aussi profondément humilié », écrit le fils au terme de la lettre qu’il compose à la suite de ce choc. Le réquisitoire contre le père est redoutable : un rappel circonstancié de l’incompréhension mutuelle, remontant de la petite enfance jusqu’à ces épousailles manquées.
La Lettre ne sera pas remise à Hermann et Franz mourra quatre ans plus tard de tuberculose – un « pacte » que son cerveau oppressé aurait conclu avec ses poumons, pensait-il. Le père survivra au fils.
Lettre au père n’est pas une fiction littéraire ; elle n’en est pas moins l’imaginaire d’un procès qui n’aura pas lieu.

LETTRE AU PERE
LETTRE AU PERE
LA PRESSE EN PARLE
VIDÉO